Patrimoine2ter

MALRAUX DÉFENSEUR DU PATRIMOINE ? (suite ter)


Gare du Nord

"Alors que la façade de la gare du Nord à Paris était en cours de classement comme « monument historique »,
ce parking lui était accolé de la façon la plus brutale qui soit. (Photo Diot, SNCF)" (Corrigé depuis lors)
Catalogue de l’exposition Le Temps des Gares, Centre de Création industrielle, 1978



Je serai toujours inconsolable d'avoir vu démolir le théâtre de l'Ambigu en 1967. Je rappelle le nom des gouvernants responsables en 1966-67 : Premier ministre Georges Pompidou, ministre des Affaires culturelles, ministre d’État, André Malraux. Des esthètes, à coup sûr ! Eric Hazan, dans son livre (voir ci-joint), ne désigne jamais la période si néfaste pour le patrimoine et le paysage urbain que par "l'ère De Gaulle-Malraux-Pompidou".  

Voici des documents et informations supplémentaires sur le théâtre. La photo du bâtiment qui l'a remplacé est extraite d'une visite virtuelle à l'aide du logiciel "Street View" à partir de la carte Google.


août 2012


Ci-dessus une atteinte à l’œuvre de Jacques Ignace Hittorff. Depuis, la SNCF a réparé son erreur et cette barbarie a été détruite et remplacée.

Encore une autre profanation : ci-joint.

Et encore une autre : ci-joint.


Avril & novembre 2018, septembre 2019



Dans les années soixante l’édification et la démolition des salles de spectacle était régie par l’Ordonnance N°45-2339 du 13 octobre 1945, laquelle stipule en son Article 2 :

Aucune salle de spectacles publics [...] ne peut recevoir une autre affectation ni être démolie sans que le propriétaire ou l’usager ait obtenu l’autorisation du ministre de l’éducation nationale.

Cette ordonnance est toujours en vigueur mais ministre de l’éducation nationale a été remplacé par ministre chargé de la culture.


avril 2019