Site

REFLEXIONS SUR LE SITE, SON CONTENU ET SES VISITEURS


29 mars 2017

Sakuras au Japon en 2017        Les sakuras commencent leur floraison, trois semaines plus tôt que l’an dernier. A peu près en même temps qu’à Tokyo si l’on en croit la carte prévisionnelle pour 2017 ci-contre. Mais cette année ne manquez pas ce spectacle extraordinaire, avenue du Maine, entre la rue Bourdelle et la rue de l’Arrivée.
Bon hanami !

2 janvier 2017

De retour de bibliothèque de prêt avec le Dictionnaire André Malraux de Jean-Claude Larrat (Classiques Garnier, 2015). Sur la balance de cuisine : 1753 g ! J'ouvre au hasard : Paravents (Les), un article de près d'une page (sur 1215), à visée laudative. Fort bien. Mais rien à Religieuse (La), à Passion en violet, jaune et rouge, à Octobre à Paris, etc. Rien non plus à Censure, bien entendu. On comprend tout de suite que l'ouvrage va être rigoureux, impartial et honnête. Il va être universitaire français, quoi ! Je crains, hélas, que ce Dictionnaire me donne de nombreuses occasions de m'indigner... 
Statistiques de fréquentation du site en 2016 : 5101 visiteurs différents, soit 14 par jour.


22 juin 2016


Je dispose de
tout un cimetière de textes abandonnés et enterrés pour cause d'aquoibonisme, de lassitude, ou simplement de flemme aiguë. Peut-être qu'un jour, ayant surmonté cette fatigue – ou cet écœurement parfois – je me remettrai au clavier sur ces textes. J'ai toutefois un doute…

En ces temps où M. Aillagon promène de micro en micro son portrait idyllique du grand homme et homme grand Jacques Chirac, j'envisageais de reprendre l'article commencé naguère sur son discours d'accueil d'André Malraux au Panthéon (23 novembre 1996). Ce discours dépourvu d'éloquence est pourtant une pièce remarquable de manipulation et de falsification de l'histoire. Par exemple, vous croyiez que le jeune Malraux de 16 ans avait quitté l'école parce qu'il n'avait pas été admis au lycée où il convoitait d'aller ? Eh bien non : c'était « parce que vous [André Malraux] ne pouviez faire vôtres des nourritures intellectuelles que vous n'auriez pas trouvées vous-même, au hasard des bouquinistes ou dans les arrières-boutiques d'éditeurs confidentiels. » C'est beau, hein ? J'ajoute que ce discours passe totalement sous silence le trafic de pièces du Gandhara, lequel fera pourtant certainement un jour la gloire du plus grand trafiquant d’œuvres d'art du XXème siècle...

[24/06/16 : J'avais à peine porté ces mots sur le site que je tombais sur cet articulet du Canard que je m'empresse de vous livrer. Où l'on voit que Chirac et Malraux sont frères en rebellitude : "Vous [André Malraux] étiez un dandy. Vous devenez un rebelle" ! Dans le Canard du même jour, autre remarque sur les démarches de M. Aillagon. Dans celui de la semaine suivante, le feuilleton continue !  Et encore la semaine suivante, dans le numéro du centenaire. ]

Ah ! J'ai oublié de signaler en son temps la date de floraison des sakuras de l'avenue du Maine cette année : du 18 au 24 avril. Encore une semaine plus tard que l'an dernier.

4 janvier 2016

Statistiques de fréquentation du site pour l'année 2015 : 4094 visiteurs différents, soit 349 par mois, 11 par jour, et 5278 visites, 440 par mois, 14,5 par jour. Une petite augmentation par rapport à 2014 (9 visiteurs/jour pour 17,7 visites/jour).

15 septembre 2015


Soucieux de clarifier la présentation du site et d'y mettre un peu plus d'ordre, il me semble opportun d'introduire un nouveau classement des quelque 163 articles, et une nouvelle subdivision des 4 chapitres, particulièrement de la section "Sujets divers", devenue, avec 32 entrées, un véritable fourre-tout. Dans ce dernier chapitre où une réforme paraît urgente, il pourrait s'agir de distinguer illustrations, documents et compilations de textes / articles originaux, tel André Malraux homosexuel par exemple. Qu'en pensez-vous ?

Statistiques de fréquentation du site au premier semestre 2015 : 2267 visites, soit 378 par mois, 12,5 par jour, et 2077 visiteurs différents, 346 par mois, 11,5 par jour.

13 avril 2015

Les sakuras sont en fleurs, pour une semaine, du 11 au 18 avril donc, soit une semaine plus tard environ que d'habitude. Joyeux hanamis !

Je rechigne à terminer l'article annoncé sur les "Trois raisons de complimenter André Malraux" parce que l'une de ces raisons est la réussite de l'extraordinaire trafic d'art du Gandhara qui fait de lui sans conteste le plus grand fraudeur du XXème siècle. Mon admiration est sincère, mais je crains qu'elle ne soit prise pour une raillerie, un persiflage.

4 janvier 2015

Un bilan statistique de fréquentation du site semble possible pour cette année 2014. 3278 visiteurs différents l'auraient consulté, soit 9 par jour en moyenne, qui auraient effectué environ deux fois plus de visites. Comme en 2013 l'article le plus téléchargé, 433 fois, est "Malraux homosexuel", suivi de "Trois amis", 359 fois.

29 août 2014

Je signale  la soirée Arte du 2 septembre prochain sur le thème "La mafia de l'art au service de la guerre". Notamment le documentaire "A la poursuite des pilleurs de temples". Je rappelle qu'un téléchargement des documentaires est possible pendant une semaine après la diffusion. Grâce au logiciel Captvty notamment.

11 août 2014 

Aujourd'hui je suis très triste : un des hommes que j'admirais le plus, Pierre Ryckmans/Simon Leys, est mort dans la nuit du dimanche 10 au lundi 11 août 2014 en Australie, à l'âge de 78 ans. Toute ma sympathie à son épouse, à ses enfants, à sa famille et à tous ses proches.

4 juin 2014 

Je n'étais pas intervenu sur le site depuis une dizaine de semaines. Je ne m'étais pourtant pas désintéressé de Malraux puisque j'ai écrit un article (1800 mots) intitulé Le mythe de Malraux, en référence à Étiemble et son considérable Le mythe de Rimbaud, à l'occasion du cent-soixantième anniversaire de la naissance de Jean Arthur. S'il n'est pas publié il viendra ici prochainement.
Quant à Trois raisons d'estimer André Malraux, il est bien avancé, mais en panne depuis de nombreux mois. Allez, j'y retourne immédiatement !

27 Mars 2014 

Étant chez une amie et voulant lui montrer quelque chose sur ce site, j'ai découvert que tous les liens de la page "Nouveaux articles" conduisaient sur mon serveur privé, c'est-à-dire, pour un usager externe, dans le vide. Toutes mes excuses. A  l'avenir, lorsque je testerai le site sur le serveur public, il faudra que je n'oublie pas d'éteindre  mon serveur local.
Je voulais montrer à cette amie la page "Lang"  (chapitre "Admirateurs") dans laquelle je parle des sakuras. En effet, elle bénéficie sous ses fenêtres d'un magnifique sakura au bord de fleurir. Donc, en cette année 2014, les sakuras fleuriront dans la région parisienne disons du dimanche 30 mars au dimanche 6 avril, c'est-à-dire environ une semaine plus tôt qu'en 2011. J'ai appris que les hanamis pouvaient se fêter avec la floraison d'autres arbres fruitiers, notamment l'abricotier du Japon ("ume").  Bon et joyeux hanami à tous !

6 février 2014

Je m'aperçois, en cherchant à faire un bilan statistique de fréquentation de l'année 2013, que le site est victime de "spams par liens externes", à partir de sites en Russie et Ukraine. Ces manœuvres sont moins graves que les phishings dont j'ai déjà été victime, puisqu'elles n'ont pour résultat que de fausser les statistiques. Je ne donnerai donc pas de chiffres, sinon celui-ci, qui ne semble pas corrompu : l'article le plus téléchargé en 2013, 452 fois, est "Malraux homosexuel", ce qui me réjouit.
Je veux tenir ma promesse faite le 6 octobre dernier, mais je ne m'amuse pas !

6 octobre 2013

On me reproche de chercher inlassablement la petite bête à André Malraux. Du coup je me suis lancé un défi : je suis en train d'écrire un article qui devrait être titré "Trois raisons de complimenter André Malraux" !

13 juin 2013

Dans les "Nouveaux articles" il est désormais distingué les "articles revisités ou modifiés" (), les "derniers articles écrits", et les "ders des ders" (***). Les articles () pourront être des articles qui seront simplement mis en valeur temporairement du fait de leur intérêt, de leur actualité, ou de mon bon vouloir. A venir dans cette catégorie un ajout à l'article Ad Goetz, lequel Goetz, non content de donner des conférences, écrit des romans dans lesquels il propage le mythe Malraux. A venir aussi un article nouveau sur Jacques Laurent. Connaissez-vous la controverse qui l'a opposé à Malraux en 1954 ?

18 avril 2013

J'ai déjà dit les difficultés de mise en page que j'éprouvais avec le créateur de pages web "Kompozer". Voilà que ces difficultés sont doublées avec la dernière version du traitement de texte (LibreOffice 4.0). L'origine est dans l'utilisation par ces logiciels de "feuilles de style" destinées aux professionnels et censées justement faciliter et standardiser les mises en page. Or ces "styles" imposés sont sous-jacents et non-visibles. Le résultat est que je n'ai plus jamais dans mes pages l'apparence que je recherche. J'écris sur LibreOffice un texte avec des tailles de caractère, interlignes, retraits ... que je ne retrouve déjà plus sur la fenêtre "normal" de Kompozer, dont l'apparence elle-même ne se retrouve pas non plus sur la page web, alors même que ces logiciels sont censés être "wysiwyg" - "what you see is what you get", "ce que vous voyez est ce que vous obtiendrez". Je passe donc beaucoup de temps à manipuler les textes et les styles pour obtenir un résultat final à peu près acceptable. Et, par exemple, sur la page "nouveaux articles", deux lignes ("Brassens" et "Vandromme") sont dans un caractère plus petit : je n'ai pas réussi à les agrandir, même en manipulant le code "source" html. Que faire ? Je ne pense pas qu'il y ait eu progrès pour quelqu'un qui produit des pages à l'unité.

7
  avril 2013

Vient de paraître une nouvelle édition de Les 1001 livres qu'il faut avoir lus dans sa vie. De Malraux est sélectionné La Condition humaine (p. 361). Première ligne : "Dès le début des années 1920, ses recherches archéologiques avaient conduit André Malraux..." On voit le sérieux de l'entreprise !
J'ai été un peu injuste avec le Dictionnaire Malraux. Compte-rendu à venir.

26 novembre 2012
 

J'attendais beaucoup de la lecture du Dictionnaire Malraux  (voir ci-dessous, 23 octobre 2011). Quelle déception ! "Albert Beuret" par exemple, écrit par Charles-Louis Foulon. Rien. Pas une nouveauté. Un copié-collé d'Olivier Todd (et accessoirement de Brigitte Friang et d'Alain Malraux). Dispensable. Encore un livre que c'était pas la peine. Mais avec notre argent, via le CNRS. Une honte !

9 novembre 2012 

Fréquentation du site pendant le mois d'octobre 2012, mesurée chez l'hébergeur à l'aide du logiciel "awstats" :
- visiteurs différents : 320
- visites                       : 492
- pages                        : 1462

24 octobre 2012

"J'estime qu'il faut "passer en revue" les manuels scolaires à propos de l'homosexualité. Aujourd'hui, ces manuels s'obstinent à passer sous silence l'orientation LGBT [lesbienne, gay, bi et trans] de certains personnages historiques ou auteurs, même quand elle explique une grande partie de leur œuvre, comme Rimbaud..."   Najat Vallaud-Belkacem, ministre des droits des femmes et porte-parole du gouvernement, dans un entretien au magazine Têtu
Tiendront-ils compte de mes découvertes sur Malraux ?

7 octobre 2012

C'est réparé ! Une question de droits d'accès sur le dossier "images". Voilà ce qui arrive lorsqu'on est incompétent ! Je signale toutefois que, hormis l'appel à un étudiant lorsque j'ai refondu entièrement ce site en mars 2009, je m'en occupe totalement seul et sans aucune assistance. Et je ne suis pas peu fier de cet exploit ! Et l'ancien site (voir son adresse le 30.11.09 ci-dessous) que j'avais conçu et développé tout seul fonctionne toujours - je n'ai pas eu le courage de continuer à le mettre à jour comme j'en avais l'intention.

10  septembre 2012 

Depuis la dernière mise à jour (1er septembre), les images ne s'affichent plus chez l'hébergeur, alors qu'elles sont bien présentes en local. Vous n'auriez pas une idée de ce qui ne va pas ?

1er septembre 2012

Au premier rang des articles les plus consultés sont "AM homosexuel" et "Femmes", ce qui me réjouit dans la mesure où ces pages font progresser la connaissance du grand homme.
Parmi les tous premiers figure aussi, et depuis des années, "Superdupont", page qui pourtant n'est qu'une plaisanterie plus ou moins amusante, ce que j'admets volontiers !

J'ai édité les pages web ("html") du site d'abord avec Frontpage, puis maintenant avec Kompozer. Or, j'ai les plus grandes difficultés de mise en page des textes avec ce dernier logiciel. C'est pourquoi, dès que les pages sont un peu sophistiquées (avec des photos et des colonnes notamment), je préfère la facilité de réaliser un document pdf qui est appelé par une page html. De plus, pour le lecteur, n'est-ce pas plus facile à télécharger, s'il est besoin ?

12 avril 2012

Mes deux résidences m'obligent parfois à racheter en double et d'occasion des ouvrages importants relatifs à Malraux. Ce fut le cas récemment pour les besoins d'un article sur "De l'Indochine au RPF..." de G.T. Harris. J'ai constaté alors que des bibliothèques anglo-saxonnes se séparaient de leur fonds "Malraux", ce qui m'a permis de faire des affaires extraordinaires. Par exemple "A reassessment" du même G.T. Harris à 0,99 € l'exemplaire relié impeccable, plus 2,99 € de frais d'envoi d'Angleterre en France. C'est l'occasion de dire une fois de plus combien"De l'Indochine au RPF..." est un livre remarquable, de lecture indispensable, et qui devrait être réédité.

Un correspondant utilisant le logiciel antivirus BitDefender me signale que celui-ci bloque l'accès à ce site avec la mention "La page Web bloquée par BitDefender contenait des éléments infectés ou susceptibles d'être infectés par un virus", ce qui est manifestement faux. Ces gens ne répondent même pas à ma demande de suppression de leur liste de sites indésirables. Un conseil : utilisez les logiciels antivirus Avira ou Avast! ou AVG qui sont largement aussi bons que BitDefender, et de plus gratuits.

20 février 2012

Le 12 février dernier j'ai de nouveau constaté qu'il avait été installé sur mon site depuis plusieurs semaines des fichiers (en provenance du Brésil) à l'aide desquels étaient lancés des phishings.  Il va falloir que je m'astreigne à une inspection au moins quotidienne des éléments constitutifs du site... Un sacerdoce vous disais-je ! Mais que ces voyous  se méfient : désormais je vais leur faire la chasse.

23 octobre 2011

Hier à la fnac j'ai feuilleté ce pavé qu'est le Dictionnaire Malraux (890 pages 17x24). Compte tenu du nom des responsables de cette publication j'attendais des gloses. Je ne suis pas déçu. Même Pierre Cambon, dont on espère lire un jour une expertise de la "Collection Malraux", à partir notamment du portfolio de 1932 (avec l'article de Josef Strzygowsky The Afghan stuccos of the N.R.F. collection), se livre à une glose de l'article de la NRF de février 1931 Statues Gothico-bouddhiques, c'est-à-dire "le sourire de l'ange de Reims, blablabla". J'ai toutefois repéré des articles passionnants. Sur Albert Beuret par exemple, coiffeur et sergent, qui fut le factotum et l'exécuteur testamentaire d'André Malraux.
Il faudra y revenir bien entendu !

7 octobre 2011

Voilà la fin d'une "campagne" : après 5 mois passés dans le Var, où j'ai rempli le programme que je m'étais fixé, je rentre à Paris, où est toute ma documentation. Il ne reste plus qu'un article à paraître en revue - un article qui montre un Malraux surprenant, je n'en dis pas plus !
Que faire maintenant ? Peut-être travailler (dur !) à ce "Malraux et l'architecture", que je diffère depuis longtemps ?
Peut-être serait-il utile que je publie un "billet d'information" destiné à signaler à la poignée de lecteurs qui est retenue par mes écrits la sortie de nouveaux articles et à leur communiquer quelques réflexions ?
Merci de votre intérêt !

17 mai 2011

La redirection par ulimit.com a des difficultés. L'adresse malraux.fr.vu est devenue muette, et il n'est plus possible de me joindre par malraux@fr.vu. Voici donc une autre adresse :    jacques.haussy@wanadoo.fr.
J'ai en cours des articles sur les ouvrages de Maurizio Serra et Jack Lang. Et puis ce grand projet "Malraux et le sexe" que j'ai ramené à des proportions plus raisonnables. Je manque de la ténacité et du courage nécessaires... Il faut dire que l'un de mes films préférés est "The Big Lebowski" des frères Coen, qui passe pour être  "le film culte des fumistes" !

3 Mars 2011

J'ai de fidèles lecteurs - je le sais : "J'ai les noms !" dirait Coluche, en fait je dispose bel et bien d'une stat avec la fréquentation par adresse IP. Pour leur faciliter la lecture des tous derniers articles proposés je distinguerai ceux-ci en les marquant par des étoiles.
J'abandonne le caractère "verdana" pour le "georgia", à mon avis plus clair et élégant. Votre avis ?
J'ai eu beau avoir été tenté de baisser les bras dans un moment de fatigue (cf. "11 mai 2008" ci-dessous), je me rends compte que je suis accro au Grand Homme... Un remède ? Mais peut-être est-ce seulement l'euphorie de constater que l'aventure du site Internet dure depuis 10 ans déjà ?

18 Octobre 2010

Même si le référencement peut être obtenu à un coût raisonnable (43 € TTC pour un an, chez mon hébergeur) j'y ai renoncé : la fréquentation actuelle du site me convient. Ceux que mes écrits intéressent savent le trouver et je ne tiens pas à attirer les malades. Comme cette exaltée belge avec qui j'ai eu l'échange que voilà. Je n'ai rien modifié, mais n'ai donné que les initiales de son nom.

5 Juin 2010

Nouvelles attaques et nouvelle suspension du site, le 18 mai, "en raison de la détection d'un Phishing". Ces épisodes sont très néfastes pour le référencement paraît-il et peuvent même conduire à l'inscription sur une "liste noire" des moteurs de recherche...

23 Avril 2010

Je vois que mon "indignation citoyenne" n'est pas comprise. Elle est pourtant bien expliquée dans l'introduction à Malraux grand homme ? Est-il vraiment nécessaire d'y revenir ? Je répète que je ne me serais jamais intéressé à André Malraux s'il n'avait été placé au Panthéon : "Un citoyen conséquent, au nom de qui cet hommage fut rendu, se doit de considérer et de tenter de comprendre la grandeur du personnage."
Le référencement du site est lamentable : il est au-delà du 100ème rang avec le mot-clé "Malraux" pour les 3 principaux moteurs de recherche. Ceci explique la fréquentation très faible : 95 visiteurs différents en mars, 3 par jour, pas plus que l'ancien site encore, lequel continue sa vie... (Les statistiques de fréquentation sont devenues incroyablement précises et détaillées, de plus de deux sources distinctes, Google Analytics et l'hébergeur, ce dernier avec plusieurs logiciels dont "awstats").

10 Décembre 2009

Les attaques ont continué. Tant et si bien qu'il a fallu abandonner le nom de domaine "malrauxlegrand.fr" pour "legrandmalraux.fr" (avec les frais afférents). Et le site a subi une nouvelle indisponibilité de quelques jours. Et toutes les formalités fastidieuses du référencement auprès des moteurs de recherche sont à reprendre. Ma croisade anti-Malraux est un sacerdoce !
Plus que jamais je vous recommande de passer par l'adresse de redirection 
http://www.malraux.fr.vu/

30 Novembre 2009

L'hébétude consternée d'un à qui on vient de faire les poches. J'étais dans cet état d'accablement lorsque mon site, pour la première fois en plus de huit ans, a été piraté : un malfaisant s'y est installé pour commettre je ne sais quelles turpitudes. Résultat final : je me suis démené pour trouver la faille de sécurité, j'ai dû faire appel à un nouvel hébergeur et, vous, vous avez subi une indisponibilité d'une dizaine de jours en deux épisodes. L'ancien site http://pagesperso-orange.fr/malraux/ est resté accessible, mais il n'est plus mis à jour et reste figé aujourd'hui à la situation de fin mars 2009. D'où mon intention de continuer à l'actualiser dans l'avenir. Je vous rappelle par ailleurs l'adresse http://www.malraux.fr.vu/ qui, lorsque éventuellement le nouveau site serait indisponible pour longtemps, pointera sur l'ancien site hébergé - gratuitement - par Orange. Notez qu'en passant par cette adresse un moteur de recherche dans le site est utilisable. Tapez "de Gaulle" : 23 pages trouvées! 
Quant au contenu, je suis toujours dans l'état d'esprit décrit le 11 mai 2008. Les documents s'accumulent (avez-vous lu ce "
André Malraux et l'architecture" ? Un oxymore ! Publié grâce à nos impôts...), et mes textes restent en panne - sur Charles Dantzig, par exemple.  
Il faudrait que je parle d'un site 
http://www.malraux.org/ qui annonce un "regard renouvelé sur [l'] œuvre", mais continue de fustiger ceux qui n'admirent pas le Grand Homme ("la hargne et l'acharnement" ! Eux c'est "la dévotion et l'aveuglement" ? Ils me caractérisent par "la mauvaise humeur solitaire". J'ai dit dans "Malraux grand homme ?" ma vraie motivation : l'indignation citoyenne 
Voir 
http://www.malraux.org/index.php/bibliosuram/selectionsuram/83-critiqueshostiles.html). 

29 Mars 2009

Enfin un nouveau site, chez un nouvel hébergeur, avec une adresse et un nom nouveaux, et sans aucune publicité ! Donnez-moi votre avis !

11 Mai 2008

Je n'ai pas touché à ce site depuis 3 mois ! Pour au moins deux raisons. D'abord parce que ma motivation s'est émoussée : j'ai un doute sur l'intérêt de mes écrits, j'ai d'autres occupations qui me passionnent, et mon mépris pour le grand homme est tel qu'il me paraît vain de perdre mon temps en sa compagnie. Ensuite parce que je recule devant l'immensité de la tâche : les ignorants et les chambellans sont innombrables, les dossiers s'accumulent et ma bibliothèque consacrée à Malraux déborde. Quelques exemples d'ouvrages recensés ces dernières semaines : 
André Malraux et la modernité. Ce catalogue d'une exposition de fin 2001-début 2002 à Paris vient de rejoindre les bacs des soldeurs (L’œil Écoute, 12 €). Je relève, entre autres, une bouffonnerie dans le chapitre relatif à l'art du Pakistan-Afghanistan, avec un escamotage spectaculaire du trafic d'art du Gandhara (p. 143) : «  En 1930 André Malraux visite l'Afghanistan en venant de Tachkent. Fasciné par la rencontre entre l'Inde et la Grèce, il organise l'année suivante, à la Galerie de la NRF à Paris, une exposition d’œuvres " gothico-bouddhiques "... » 
Les Frères séparés ; Malraux-Aragon-Drieu de Maurizio Serra. Le livre ne mentionne même pas la protection accordée à Malraux par les autorités nazies grâce à Drieu, qui lui sauvera ainsi la vie en 1944. Pourtant le préfacier, Pierre Assouline, écrit lui-même dans sa biographie de Gaston Gallimard (p. 319) : « ...la requête adressée début 1941 par Drieu la Rochelle au lieutenant Heller : - Veillez à ce qu'il n'arrive jamais rien à Malraux, Paulhan, Gaston Gallimard et Aragon, quelles que soient les allégations dont ils seraient l'objet. » 
André Malraux-Charles de Gaulle : Une histoire, deux légendes d'Alexandre Duval-Stalla. Le livre fait la part belle aux falsifications des deux héros. Son exergue est d'ailleurs révélatrice : une phrase de Malraux« être homme c'est réduire au maximum sa part de comédie », alors que Malraux a joué la comédie et menti toute sa vie ! Il est préfacé par Daniel Rondeau, lequel commence par dire que « les deux hommes n'étaient pas faits pour se rencontrer », ce qui montre qu'il n'a rien compris à ces deux personnages et qu'il n'a pas lu Geoffrey T. Harris, lequel ne figure d'ailleurs pas dans la bibliographie. Je rappelle le titre de l'ouvrage : « De l’Indochine au R.P.F. une continuité politique Les romans d’André Malraux » (éditions Paratexte, Toronto, 1990). 
Des Anglais dans la Résistance de Michael D. Foot. L'auteur commente ainsi dans sa bibliographie (p. 628) le livre d'Olivier Todd : « Ses [Malraux] relations avec le SOE, jugées sans intérêt, ne sont pas traitées ». Il encourt exactement le même reproche, aussi bien pour André que pour ses deux demi-frères Claude et Roland qui travaillaient tous pour le SOE (ou plutôt, s'agissant d'André, qui était sous la protection d'un agent du SOE, Jacques Poirier, dit « Captain Jack »).

21 juillet 2004

Un index devenait nécessaire, non ? N'hésitez pas à me demander de vous faire une entrée - sur un thème que j'aurais traité dans un ou plusieurs articles, bien entendu : un lecteur m'a questionné sur le thème "Malraux et la religion". Je n'ai pu que lui répondre piteusement ce qu'il en disait lui-même : "Je suis un agnostique avide de transcendance qui n'a pas reçu de révélation". Débrouillez-vous avec ça ! 
Je vais devoir changer de FAI donc d'hébergeur. Cette fois c'est lui qui me quitte : Cario jette en septembre l'éponge et ses clients. Enfin, pas tout à fait : il les remet à 9telecom. Or c'est le FAI que je venais de quitter à cause de ses pratiques douteuses ! Il faudra donc que j'en trouve un autre. Mais, maintenant que je dispose de cette adresse universelle, cela vous sera transparent. Oui, je sais : cette adresse est polluée par des pop-ups de pub. Pour en être affranchi il faudrait que je paie une redevance, d'ailleurs minime, mais je ne suis pas arrivé à leur envoyer la somme aux États-Unis ! 
Cario avait un défaut : il n'effectuait pas de comptages des visites sur les sites hébergés, contrairement à 9online qui lui disposait d'un logiciel sophistiqué ("webalizer" je crois). J'ai donc dû faire appel à un prestataire (compteur.com) et installer des balises de comptage dans les pages - les nouvelles seulement d'ailleurs. Mais le système fonctionne très mal. Bref, je ne dispose plus de comptages... 
Est-ce que le gag sonore fonctionne chez vous ? Quant au clip vidéo promis je n'ai pas encore réussi à le réaliser. Il faudrait déjà que je numérise la vidéo, c'est-à-dire que je grave un DVD, or je ne dispose pas du matériel idoine...

4 novembre 2003

J'ai enfin trouvé ce qui ne fonctionnait pas avec certaines pages comme Stéphane ou Saint-André : l'accent aigu n'est pas reconnu par le navigateur. Con, hein ! En fait le serveur FTP de Cario n'est pas si mal. 
Ce site est très triste, hein ? Mon prochain défi : mettre à votre disposition la vidéo de la déclaration de Malraux sur La Condition humaine filmée par Pathé Journal en 1933. Peut-être aussi un gag sonore si j'en ai le temps et la patience (sans parler de l'essentiel : la capacité !)

26 octobre 2003

J'ai fini par me fâcher avec 9telecom : ils majorent de 20 à 40 secondes la consommation de temps de chaque connexion. J'ai donc dû résilier mon forfait. Du coup voilà le site chez un autre hébergeur. Non sans difficultés : le serveur FTP est moins commode et mon site ne semble plus tourner trop bien. J'essaie de réparer... Vous n'auriez pas une idée sur ce qui ne va pas ?

30 juillet 2003

Bonne nouvelle : vous êtes de plus en plus nombreux à visiter ce site. 61 accès (ou requêtes, ou « hits ») par jour en moyenne en mars. Peut-être l’effet du référencement dans Yahoo ? 
J’ai résisté à la demande d’apposition de leur logo sur la page d’accueil. Tant que la publicité peut être évitée, je le ferai. 
J’ai essayé de refondre l’architecture du site, sans succès. Dur d’être « webmestre » quand on est incompétent ! Toutes mes excuses par exemple pour l’instabilité des liens ces derniers mois. J’ai rectifié. 
Je dois toujours rédiger ce texte sur Bourdieu. Je voudrais en écrire un aussi sur le numéro du cinquantenaire de L’Express, mais décidément tous ces « journalistes », tous ces Casanova, Giroud, Labro, Rouart… me dégoûtent. A propos, Rouart vient d’être viré de la direction du Figaro littéraire. Et qui pour le remplacer ? Un autre académicien, un autre malrauxlâtre (voir Article), l’arriviste et opportuniste Angelo Rinaldi. Il faudrait que je reprenne en détail son article sur la biographie de Todd, mais, encore une fois, ces gens m’écœurent. 
Très peu de retour sur ces pages. Si vous me donniez votre avis de temps en temps ? Allez, un effort !…

11 mars 2003

Vous, internautes, avez effectué une moyenne de 48 requêtes (« hits ») par jour sur ce site en février, 29 visites par jour (2 requêtes de même origine en moins d’une demi-heure sont considérées comme une seule visite). Depuis mars 2002, en un an, 527 internautes y sont venus, le plus assidu ayant fait 40 requêtes en 21 visites (en fait il s’agit de la même adresse IP d’origine : ce sont peut-être des personnes différentes à partir d’une même connexion). C’est peu ? Comme dit la chanson « pour moi ça veut dire beaucoup », surtout comparé à la diffusion de mon livre ! 
La question à se poser est « viennent-ils pour de bonnes raisons », c’est-à-dire pour en savoir plus sur Malraux ? Les sujets des articles rédigés peuvent être classés en deux catégories : ceux relatifs à des 
témoins (Coustellier, Gisclon…) ou des historiens (Penaud, Todd…), et ceux relatifs à des commentateurs, eux-mêmes classables en favorables (Casanova, Giroud,…) et défavorables (Bourdieu, Leys,…). En janvier, j’ai écrit, et ajouté au site, 4 fiches : France SoirGisclonCasanova et Giroud, les deux premières à caractère historique, les deux autres sur des admiratrices, et même, peut-on dire, des groupies. Il ne fait aucun doute que les plus importantes sont les deux premières, comme toutes celles relatives aux témoins et aux historiens. Or l’intérêt des visiteurs est inverse, et Giroud est même au premier rang de l’attraction avec près de 15% des requêtes du mois, suivie loin derrière par Bourdieu avec 9%. France Soir et Gisclon sont en fin de liste avec chacune entre 1,5 et 1,6% des requêtes. Ce constat ne laisse pas de m’interroger : les pages sur lesquelles je passe le plus de temps et que je rédige avec le plus d’attention et de soin sont les moins lues ! Une solution : favoriser l’exposition de ces pages, en les isolant et les mettant en valeur. C’est ce que je vais essayer de faire en ajoutant un niveau de pages, d’autant que la liste des articles commence à être longuette. Cette perspective d’avoir à refondre l’architecture du site me terrifie : sa rusticité actuelle n’est pas volontaire, c’est seulement que je ne sais pas faire plus compliqué ! 
Autre remarque : je suis étonné du succès persistant de l’article 
Bourdieu, pourtant un des plus anciens (novembre 2001). J’ai même constaté sur un site « Bourdieu sur le net » (www.barbier-rd.nom.fr/NetBourdieu.html) qu’il y avait été reproduit intégralement (sans m’en avertirwww.barbier-rd.nom.fr/NetBourdieu.html, mais en mentionnant l’adresse du site d’origine). Puisque Bourdieu vous intéresse, ce dont je me réjouis, car il est une des très grandes figures de l’époque (Malraux, à côté, est, j’allais dire un nain, non : inexistant !), j’ai en projet un autre article sur ces mêmes 3 pages de La Distinction. Il se trouve en effet qu’elles sont très révélatrices de la personnalité de Pierre Bourdieu et très émouvantes.